En quoi réaliser ses rêves est-il important ? Quels sont les regrets des personnes en fin de vie ?

J’ai fait une tonne d’erreurs cet an-ci, j’en ai appris quelques merveilleuses leçons aussi !
8 janvier 2017
Le coaching, une aventure dont vous êtes le héros !
19 février 2017
Show all

Michel-Ange, de son temps disait, que le plus grand danger pour la plupart d’entre nous n’est pas que notre objectif soit trop élevé et nous le manquions, mais qu’il soit trop bas et que nous l’atteignons.

Le plus souvent, nous nous fixons un objectif que nous pensons pouvoir atteindre, et qui se base sur nos circonstances actuelles. Pourtant, nos circonstances proviennent de notre histoire, comment peuvent-ils déterminer notre destin ?

Il y a quelque chose en chacune et chacun d’entre nous, qui est plus grande que les circonstances auxquelles nous sommes confrontés.Mais la vie nous invite constamment à être dans la normalité, être dans le même moule que les autres.
Et vous, est-ce ce que vous voulez ?
Avez-vous peur de sortir de ce moule, de sortir de cette zone de confort ?

Aujourd’hui, faisons une pause, juste le temps d’un instant pour nous demander : «Quel objectif serais-je prêt à me fixer, si je savais que je ne pourrais pas échouer ?

La vie est courte et elle est faite pour être vécue. Avoir des rêves, c’est avoir la volonté de profiter de notre vie du mieux possible.
Connaissez-vous les plus grands regrets des personnes âgées avant de mourir ?
BronnieWare, infirmière australienne qui s’est occupée pendant des années de personnes en fin de vie et qui a recueilli leurs derniers mots, nous révèlent les cinq regrets les plus récurrents.

Regret numéro 1 : “J’aurais aimé avoir le courage de vivre comme je voulais, et pas de vivre la vie que les autres attendaient de moi“.

Regret numéro 2 : “J’aurais aimé passer plus de temps avec mes proches. “

Regret numéro 3 : “J’aurais voulu avoir le courage d’exprimer mes sentiments“

Regret numéro 4 : “J’aurais aimé rester en contact avec mes amis. “

Regret numéro 5 : “J’aurais aimé m’autoriser à être plus heureux“

Réaliser ses rêves n’est-il pas un moyen qui conduit vers le bonheur ?

Et si vous visez la lune et qu’au lieu d’y parvenir, vous tombez dans les étoiles ?

Nous pouvons toujours essayer de deviner notre avenir, au moins partiellement, en considérant qu’il n’est pas figé, et qu’il est possible, par l’action, de lui faire prendre un autre chemin qui s’inspire de nos rêves, de notre vision.

L’important, est de commencer à réaliser nos rêves, tant qu’il est temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.